Amitié - Partage - Aide - Logistique Matérielle et Morale

Actions D’APAiL Dans Le Village De Sapala

APAiL a commencé d’aider ce village de brousse situé à 190 km de la capitale en 1995

Aide aux villageois
– Participation au financement d’un grand forage et  son aménagement de surface ( abreuvoir, mur, sol  en maçonnerie )
– Réparation et aménagement de plusieurs puits
– Construction d’une maison pour les jeunes
– démarrage d’un atelier dessin /peinture : don de matériel
– Mise en place de différents ateliers pour les hommes : menuiserie, mécanique…
– achat de 2 bœufs et 1 charrue
– achat de matériel pour digestes
Amélioration de la santé
Diverses démarches auprès des autorités médicales
– Formation aux 1ers secours d’une jeune fille et d’un garçon du village à la Croix rouge
–  Construction d’un Point Santé : achat de matériel, table
– Formation de 2 sages femmes
– Soins et conseils par adhérents volontaires en mission
– apport chaque année de matériel médical paramédical, médicaments
Aide au reboisement
– Plantation d’un hectare d’arbres à gomme
– Nous offrons 1 arbre Néré  et 1 manguier à chaque famille
Soutien aux femmes
– Incitation à la création d’une association de femmes lors d’une rencontre passionnante avec ces femmes
– Démarrage d’une caisse d’épargne commune
– Lutte contre l’excision  :  la petite Solange, née le 18 février 1997, jour de la rencontre avec les femmes et de leur engagement,  est la 1ère petite fille non excisée   cf lettre des femmes 
– Soutien  pour leur projet de jardinage
Négociation avec le conseil des sages du village pour l’attribution de 1 terrain dans chaque quartier afin de créer des jardins collectifs clôturés
Achat de matériel, de semences
Formation
– Construction et aménagement d’un atelier couture et d’ un magasin
Apport de machines à coudre à pédales, d’étagères, de matériel divers,  tissu, laine… chaque année.
 Aide à l’éducation    
– Correspondance scolaire, échanges de documents     
– Achat de manuels scolaires, de contes africains et de matériel scolaire
 Apport de nombreux livres de bibliothèque
–   Installation d’une bibliothèque ouverte à tous
– Achat et Installation d’un panneau solaire pour la bibliothèque / salle d’étude
– Construction de 8 latrines à l’école
– Bourses scolaires à 14 collégiens et étudiants

– En 2000, APAiL crée et finance une cantine scolaire « endogène » c’est à dire qui fonctionne par les moyens de l’école et du village : grâce à cette cantine, le nombre d’élèves a augmenté de façon impressionnante, avec beaucoup plus de filles
Pour que cette  cantine puisse fonctionner, APAiL a financé :
– La rénovation de l’ancienne école
– l’achat de matériel de cuisine
– un Jardin pédagogique clôturé par un grillage
– de nombreux arbres fruitiers
– champ  négocié auprès des Anciens et cultivé par les grands élèves et les parents d’élèves
– achat de matériel de jardinage
– l’achat de 3 barriques pour transporter l’eau à la cantine et dans les classes
– la remise en état d’un puits à grand diamètre près de l’école
– l’irrigation du jardin scolaire depuis ce puits

Jusqu’en 2010 APAiL a financé cette cantine en remettant  300 000 FCFA par mois à l’Association des Parents d’Elèves
Après avoir  mis en place l’ensemble du projet “cantine à l’école” et sur les conseils de plusieurs autorités et personnes compétentes…  APAiL s’est peu à peu retiré de la gestion de cette cantine dite endogène.
Plusieurs directeurs ont témoigné qu’ils n’ont jamais trouvé une école aussi bien équipée avec bibliothèque et cantine.
Grâce au soutien inlassable de notre association, le village de Sapala s’est transformé depuis 1995 ; c’est devenu un village modèle… et un centre d’examens.
Accompagné du rédacteur en chef du journal “l’Evènement”, nous sommes allés à Sapala en novembre 2010 sans prévenir et avons constaté avec plaisir que l’atelier couture fonctionnait remarquablement bien. La cantine avait également repris. cf article :

Consultez le Journal l’évènement N° 003

précisions supp :
– en 2001 : Envoi d’une tonne de matériel transport et frais de dédouanement à Ouagadougou: machines à coudre, tissus, laine, vêtements, étagères pour bibli, ateliers, vélos, roues, outils divers, livres de bibliothèque et encyclopédies…
– Apport chaque année de matériel varié pour chaque groupe : médicaments, outils, semences, petit matériel scolaire et de couture, laine, aiguilles, livres de bibliothèque, vêtements, objets pieux pour l’église…
Total du financement des actions fin 2010 : 24 093 800 FCFA soit environ 36 740 €