Amitié - Partage - Aide - Logistique Matérielle et Morale

Actions d’A.P.Ai.L à Ouagadougou

En 2016 

Mission à Ouagadougou

deux centres d’accueil pour femmes et enfants en situation difficile,
de nombreux parrainages avec suivi de la scolarité faisant en sorte que l’enfant ne soit plus obligé de travailler,
des bourses pour école primaire, collège, cours d’alphabétisation cours de rattrapage; les bourses sont accordées sur présentation du certificat d’inscription et des bulletins scolaires,
des aides diverses comme pour :
Nestor : obtention d’un permis poids lourds,
– Saramata : l’achat d’un vélo pour se rendre au lycée.
– Alban : activité de taximan.
– Pour plusieurs jeunes : recherche de centre d’apprentissage et de patrons
des aides médicales : soins, accompagnement dans un dispensaire, achat de médicaments,bourses pour soins et suivi médical
Par exemple,
– depuis 1998, APAIL soutient Issaka, handicapé en raison de la drépanocytose, maladie génétique et de ses effets secondaires qui lui provoquentdes ulcères incurables aux jambes.
– Opération de Omar.
la création d’ateliers demandés par les femmes : tricot, couture, tissage, alphabétisation – achat de métier à tisser – apport de 4 machines à pédales et 1 électrique,
une bibliothèque ouverte à tous,
* la mise à disposition de matériel informatique pour les étudiants,
* plus de 200 microcrédits.

*** Témoignages écrits en février 2012/2013 par 2 fillettes aidées par APAiL depuis plusieurs années :
. Adjaratou
. Félicité

Félicité soutenue par A.P.Ai.L depuis le début de sa scolarité vient d’obtenir son Baccalauréat en Juin 2013. Elle doit s’inscrire dans une faculté. Sa marraine est ravie.

Depuis 2011 APAIL soutient un groupement de femmes : El Chadaï qui a pour objectif principal l’insertion socio économique des femmes rejetées, veuves, filles mères abandonnées ; certaines sont atteintes du SIDA.
Prés de 200 femmes de la banlieue se sont groupés pour faire face ensemble à la pauvreté, l’analphabétisme et créer des activités génératrices de revenus.
A.P.A.iL les a aidées à démarrer différents ateliers en leur remettant du matériel de couture, de tricot, une machine à coudre à pédales, un métier à tisser, une table, des panières, des malles… et de l’argent.
Elles ont acheté une table à savons et les matières premières nécessaires.
Elles fabriquent du beurre de karité, des savons et du soumbala qu’elles vendent sur les marchés. Les bénéfices leur servent à acheter des vivres et d’autres matières premières.
Colette Badoit, présidente EL Chadaï : « Nous remercions vivement l’association APAIL qui a essuyé les larmes de ces pauvres femmes, des veuves et des orphelins »

Association El-Chadai
Association El-Chadai

ACTUALITES

Depuis février 2013    
A.P.Ai.L. est partenaire de  l’association A.S.E.D, Association de Soutien aux Enfants en Difficulté à Ouagadougou, présidé par M KOARA conseiller d’Administration Scolaire et Universitaire, Chevalier de l’Ordre du Mérite
 Fabrication et Installation de poubelles en mai 2013

Fabrication et Installation de poubelles en mai 2013
Installation de poubelles

Plantation d’arbres fruitiers en août 2013 pour permettre aux enfants d’être à l’ombre pour faire leurs devoirs ou prendre leur repas

 

Madou Koara
Président Madou Koara

Le président Madou KOARA  et ses amis ont créé l’association A.S.E.D. afin de promouvoir les droits des enfants dans la société (vie, santé, éducation alimentation…) et d’apporter un soutien aux enfants en difficulté.
A.P.Ai.L. soutient le 1er volet du programme proposé par l’association A.S.E.D. dans les écoles de Ouagadougou  l’Amélioration du cadre de vie scolaire des élèves et l Amélioration de l’hygiène  sans délaisser  l’Education au respect de l’environnement
– mai 2013 : Fabrication et Installation de poubelles
Madou Koara : «  Les enfants vont vider les poubelles en groupe. Cela fait partie de leur organisation comme le balayage de la classe et la cour.
Pour le lieu de stockage des ordures, nous avons fait creuser un bassin circulaire ou rectangulaire.
Les élèves sont responsabilisés pour l’entretien des poubelles et des arbres sous la surveillance du maître de service ; les parents d’élèves seront informés et responsabilisés pour le suivi de chaque activité. »
août 2013 : Plantation d’arbres fruitiers pour permettre aux enfants d’être à l’ombre pour faire leurs devoirs ou prendre leur repas

PROJETS

  • Septembre 2013 :

A.P.Ai.L. a décidé de financer des kits scolaires (fournitures nécessaires pour l’école primaire) pour 50 enfants des femmes de l’association de El Chadaï et compte sur l’aide de l’association A.S.E.D. pour gérer les achats et la distribution.

  • A.P.AI.L. veut  continuer de suivre et daider les enfants qui ont été parrainés
  • A.P.Ai.L. étudiera avec soin les demandes de la part des femmes nécessiteuses afin de les aider à avoir une activité rémunératrice de revenus